Roman porno japonais | PARIS CINEMA IFF 2014

© NIKKATSU Corporation

Kurobara Shoten
(L’Extase de la rose noire)

Tatsumi Kumashiro
1975, Japon

Share |

1h15 / 35 mm / couleur / vosta + vostf. Déconseillé aux moins de 16 ans.
Screenplay : Tatsumi Kumashiro d’après un roman de Giichi Fujimoto
Casting : Naomi Tani, Shin Kishida, Meika Seri, HajimeTanimoto, Akira Takahashi
Production : Nikkatsu Corporation
Cinematography : Shinsaku Himeda
Sound : Tsuneo Furuyama
Sets : Yoshinaga Yokoo
Editing : Akira Suzuki
Source : The Japan Foundation
International sales : Nikkatsu Corporation

Juzo est réalisateur de films érotiques à petits budgets, tournés sous le manteau. Sur le plateau de son dernier film, sa comédienne principale, Meiko, enceinte de son partenaire, décide qu’elle ne peut continuer à exercer dans son état. Juzo se met en quête d’une nouvelle actrice. Dans la salle d’attente d’un dentiste, il rencontre la belle Ikuyo. Sous le charme, il décide de faire de la jeune femme timide sa prochaine star. L’Extase de la rose noire est une réflexion, drôle et amère sur les coulisses du porno clandestin. Kumashiro y met en scène, dans une ironique mise en abîme, un réalisateur fauché et donne à voir la marginalité et les liens profonds qui unissent ces « familles » de professionnels de l’érotisme dans le japon des années 70. Naomi Tani, toute en désir retenu et en plaisir coupable, illumine chaque plan de sa présence

Newsletter Newsletter