Paris Cinéma : Blog 2016

Le Festival est Paris

Page 2 sur 2

Le secret de l’art du « prodige du cinéma » : Xavier Dolan

Baptisé « le prodige du cinéma » contemporaine, Xavier Dolan a emporté la victoire le dimanche dernier en recevant le Grand Prix du Jury lors de la 69ème édition du Festival de Cannes. C’est ainsi qu’il continue sa montée dans le monde du cinéma depuis son décollage avec « Les amours imaginaires » et sa maturation esthétique et thématiquement avec « Mommy ». Il a déjà réalisé sept films à ses 27 ans et il est connu comme « l’enfant terrible » du cinéma contemporaine : une promesse pour ceux qui connaissent le cinéma.

Xavier Dolan

Xavier Dolan

Il a commencé comme acteur dans sa jeunesse avec le film « J’ai tué ma mère », où l’argument tournait autour d’une autobiographie pour laquelle Dolan a compté avec des ressources limités mais qui pourtant a reçu trois prix dans la catégorie de Quinzaine des réalisateurs de Cannes.

L’année suivante le canadien a séduit à nouveau le jury de ce festival avec son film « les amours imaginaires » obtenant le Prix de la Jeunesse. Ce film traite des relations non partagées de deux personnages qui essaient de conquérir un jeune qui ne s’intéresse pas par eux.

Quant à son dernier film « Juste à la fin du monde » (2016), qui a été également primé au dernier Festival de Cannes, Dolan a assuré qu’il s’agissait d’une histoire humaine transmise à travers le silence et les plans rapprochés. Il a dit qu’il cherchait à raconter l’histoire de la meilleure manière possible, sans avoir recours à un éblouissement esthétique.
Son utilisation de la narration et de l’approchement aux visages des personnages est observée particulièrement dans « Mommy », un détail qui lui a permis de s’insérer en entier au monde du cinéma pour avoir montré le côté sensible et explosif d’une relation entre une mère et son enfant. Il est possible aussi de constater le rôle central qui joue la musique, une autre caractéristique principale dans les films de ce directeur qui nous assure que la musique est « l’âme des films ».
Le focus du film se centre sur l’action de ses personnages, qui sont littérairement enfermés dans un format carré (1:1) qui diffère de la vision panoramique (16:9) à laquelle nous sommes habitués. Il ne s’agit pas d’un simple exercice technique. En fait, Dolan a assuré qu’après avoir gagné la Palme d’Or pour ce film, il a décidé d’utiliser ce format malgré les limitations que cela entrainait : C’était utile pour centré l’attention du public sur les personnages, il a expliqué.

Lorsque les personnages surmontent leurs complications et arrivent finalement à trouver un moment de tranquillité, l’écran s’élargit à son format habituel. Cela permet de générer une sensation de liberté. De cette façon, le directeur associe le fond et la forme de l’histoire. Il emprisonne ses personnages pour ensuite les libérer comme s’il s’agissait d’un contact avec l’intérieur de chacun d’entre eux. Cependant, les moments de bonheur durent très peu et le format se normalise pour représenter les hauts et les bas de la vie.

L’effet du premier changement de cadrage est probablement le climax le plus émotif et brillant de « Mommy » qui après 130 minutes finalise avec une scène très ingénieuse qui transmet un message de victoire dirigé aux personnes dépourvues d’espoir. En fait, ce directeur nous dévoile sa prédilection pour les personnages victorieux.
Son attention vers l’utilisation de l’image comme une allégorie d’une émotion o d’un concept est une caractéristique du bon cinéma. Et le sixième film de Dolan respecte aussi ce principe, avec une histoire qui sensibilise à ses personnages. A vous de considérer ce directeur une promesse d’excellence ou pas.

« Zootopie » devient le deuxième film original le mieux positionné dans le box-office de l’histoire

Disney a réussi à nous surprendre à nouveau avec « Zootopie », suite au gros succès que ce film a eu au box-office. Depuis que cet amusant film s’est présenté aux cinémas, il s’est consolidé comme l’une des meilleures avant-premières de l’histoire de la compagnie. En fait, selon Forbes, ce dernier est considéré le deuxième meilleur film original derrière l’ouvre de James Cameron : Avatar. La mention « original » veut dire que c’est un titre qui n’est basé sur aucune série, roman ou œuvre, et qui ne s’agit pas non plus d’une sequel, prequel, remake ou adaptation historique.

« Zootopie »

« Zootopie »

Avec une collecte actuelle de 993 millions de dollars dans tout le monde, le long métrage animé dirigé par Byron Howard (Raiponce), Rich Moore (Les Mondes de Ralph) et Jared Bush, et avec les voix de Jason Bateman et Ginnifer Goodwin, est confronté seulement au film apparemment inatteignable « Avatar » (2009), qui a pu collecter à cette époque-là 2787 millions de dollars grâce à l’arrivée d’un spectacle en 3D qui changerait le monde cinématographique.
Zootopie est donc sur le point de surpasser les 1000 millions de dollars de perception mondiale et il est en plus l’onzième film de Disney le mieux positionné au box-office. Juste derrière « Toy Story 3 » (2010) avec 1063 millions, « Les minions » (2015) avec 1159 millions et « La reine des neiges » (2013) avec 1276 millions, cet amusant film d’animaux se situe aussi dans la position numéro quatre dans le genre d’animation. Le film occupe aussi la sixième position comme meilleure non prequel/sequel après Avatar, Titanic, La reine des neiges, Jurassic Park et Alicia au pays des merveilles.

Etant donné que Hollywood s’engage de moins en moins dans la production d’histoires originales (c’est-à-dire, qui ne sont basées sur aucune œuvre préalable), il semble que le film de James Cameron continuera au top de ce classement pendant très longtemps…

Il est certain aussi que Disney va très bien depuis le début de l’année, et particulièrement grâce à Zootopie et Captain America : Civil War, qui ont permis à cette société de surpasser les 4000 millions de dollars de vente de billets.
Cette invincibilité de Disney au box-office pendant cette année s’est vue perturbée avec l’insuccès ce dernier weekend de « Alice de l’autre côté du miroir » (Alice Through the Looking Glass, 2016). Cependant, le studio tire profit de cette nouvelle qui, pour nous, est même une chose curieuse.

Le film d’animation de Byron Howard et Rich Moore s’approche des 1000 millions de dollars de collecte dans tout le monde.

Pour l’instant, Zootopie occupe également la deuxième position dans le classement des films les mieux positionnés au box-office de cette année ; devant ce dernier se trouve uniquement l’autre film de Disney : Captain America : Civil War avec 1100 millions de dollars collectés.

Lors de l’avant-première de Zootopie en février de cette année, ce film a obtenu un gros succès et on lui a attribué de très bonnes critiques, mais pas que cela : il a été aussi le leader dans le box-office pendant plusieurs jours, se trouvant en tête du top juste après quelques semaines de son apparition aux cinémas avec 500 millions de dollars mondialement, devenant ainsi le film de Disney avec la plus grande ouverture au box-office et la deuxième sortie originale la plus grande de tous les temps.

Avez-vous déjà regardé Zootopie ? Est-ce que vous pensez que ce film mérite être au top de ces classements ou pas ? Quoi que ce soit, le film se trouve déjà parmi les meilleurs films du 2016, et il ne serait pas surprenant d’entendre qu’une sequel se prépare pour l’avenir.

Une petite copine pour La reine des neiges: Elsa sera-t-elle lesbienne ?

L’équipe de production de la séquelle de « La reine des neiges » a déjà commencé son travail. Très bientôt on pourra profiter de la deuxième partie de l’un des derniers succès de Disney qu’en 2013 a battu tous les records (y compris deux Oscars). Et, comme il s’est passé pour la première partie, cette continuation – qui ne sortira au cinéma que dans deux années – est déjà tout un phénomène. Le plus intéressant ce que certains membres de la communauté gay ont commencé une campagne sur les réseaux sociaux pour que « La reine des neiges 2 » nous montre une Elsa avec une petite copine.

« La reine des neiges » raconte l’histoire de deux sœurs qui ont été séparées à cause des pouvoirs incontrôlés d’une d’entre elles, Elsa, qui par conséquence fini par être élevée en pleine solitude. Finalement elle finit par se libérer (« Libérée, délivrée ») comme une métaphore du monde homosexuel.

Particulièrement, nous avons constaté que même cette chanson star du film « Libérée, délivrée » a été adopté comme un hymne par la communauté LGTB. Cela fait que les nouvelles aventures d’Elsa et Ana pour cette deuxième partie commencent avec une revendication importante dans le sac.

Avec le hashtag #DonnezUneCopineAElsa traduit de l’anglais (#GiveElsaAGirlfriend),  encouragé par l’utilisatrice de Twitter mexicaine et activiste féministe Alexis Moncada ((@lexi4prez), de nombreux fans demandent à Disney de donner une petite copine à Elsa pour faire montrer que les princesses de Disney peuvent aussi être lesbiennes et aimer sans problème une autre femme. “Les jeunes doivent comprendre qu’une princesse peut aimer une autre princesse”, a dit Moncada dans un article publié sur MTV.com.

LesbianElsa

“L’industrie du divertissement a fait que les filles tombent amoureuses de bêtes, nous montre des ogres qui aiment des humaines et même des femmes adultes qui aiment des abeilles. Mais elle n’a jamais été capable de voir la pureté d’une relation homosexuelle ”, nous assure Moncada dans son article.

Cette activiste affirme que la communauté LGTB a trouvé dans « La reine des neiges » une métaphore de l’expérience qui constitue le fait d’accepter ce que l’on est et de sortir du placard, un avantage dont Disney pourrait tirer profit pour la séquelle du film.

Des nombreux twitteurs en parlent actuellement, ils partagent leur soutien ou leur opposition et ils ont même envoyé des tweets à  Disney et aux acteurs qui représentent les personnages dans le film. C’est une idée importante de vouloir donner la possibilité à toutes les filles de leur faire comprendre que tout comme Cendrillon peut aimer son prince charmant, une princesse peut aussi aimer une autre princesse. Personne ne mérite pas de se sentir seul et embrouillé par apport à ce qu’il est.

Pour l’instant, Disney n’a pas donné son avis, mais il semble qu’ils n’ont exclu aucune possibilité. Cela a été dit par la créatrice de ce film d’animation, Jennifer Lee, quand on lui a demandé par rapport à l’homosexualité du personnage principal lors d’une interview : “Nous sommes conscients de ce que nous avons fait. Cependant, je crois qu’une fois qu’un film a été lancé, il appartient au monde, et je préfère donc n’en rien conclure et laisser les fans en parler. Le film sera ce qu’ils en veulent”.

Ce n’est pas sans raison que ce film de Disney est considéré le film le plus féministe ; bien qu’il respecte certains clichés de Disney, il fait la différence par rapport aux princesses en détresse et les princes sauveurs qui tombent amoureux et se marient.

Il nous faudra attendre jusqu’à 2018 pour savoir si finalement Elsa tombe amoureuse d’une autre princesse, si elle décidera de continuer sa vie célibataire ou si la même histoire de princesse et prince se répétera.

Le jeu de « Fruit Ninja » prendra la forme d’une comédie d’action réelle

Le monde des jeux vidéo continuent à être la cible de Hollywood pour nourrir son affichage de cinéma, particulièrement lorsqu’il s’agit de films pour toute la famille. C’est même comme si les scénaristes de Hollywood n’avaient plus d’idées ou comme si les productrices de films ne trouvaient pas d’autres produits de succès pour en tirer profit. Récemment on a peut être témoins de nombreux exemples, tel que Pixels, Les mondes de Ralph et le film d’Angry Birds, il n’y a pas longtemps sorti. Bientôt on pourra aussi voir dans les grands écrans une possible trilogie de l’un des jeux rétros les plus préférés : Tetris, et la société de Nintendo a également confirmé qu’ils envisagent de revivre ses personnages et franchises dans le monde cinématographique.

fruit-ninja

On se pose la question : quels autres jeux de vidéo populaires pourraient-ils prendre une place dans les grands écrans ? Bon, une nouvelle un peu inattendue : Fruit Ninja. Selon The Hollywood Reporter, le producteur en charge Tripp Vinson, connu pour produire des films d’action comme Hansel et Gretel : Chasseurs de sorcières, est déjà en train de développer ce film de fruits coupées en mille morceaux avec des acteurs réels. Et c’est comme ça que la confirmation officielle arrive aux oreilles de cinéastes : ce fructueux jeu vidéo arcade de iOS et Android (disponible aussi en version XboX 360 et Vita) reviendra aux cinémas sous forme d’une comédie pour tous les intégrants de la famille.

Fruit Ninja va sans doute attirer un public nombreux, étant donné qu’il s’agit du deuxième jeu de vidéo le plus téléchargé dans l’histoire de l’Apple Store, se trouvant derrière la saga Candy Crash, ni plus ni moins. Cependant, il ne semble pas facile de s’imaginer un film basé sur un jeu vidéo où l’on est obligés à démembrer des centaines de fruits à toute vitesse en version chair et os. Il va sans dire qu’on s’attendrait plutôt un film d’animation ce qui n’est pas le cas.

original

Pour les moments il n’y a pas beaucoup d’informations à ce sujet : on sait juste que J.P Lavin et Chad Damiani se trouvent derrière la mise en scène. Ils ont été les responsables d’adapter au cinéma le livre « Comment survivre à l’attaque d’un gnome de jardin », sous la production de Vinson Films.

On ne sait pas encore des détails par rapport aux personnages qui prendront des rôles principaux dans le film, et pas non plus par rapport aux dates de sortie aux cinémas. Etant donné qu’il s’agit d’une application pour mobiles dans laquelle le seul objectif est de glisser le doigt pour couper les fruits qui apparaissent sans les laisser revenir au sol en entier, il y a quelque mois on ne s’aurait pas attendu une nouvelle de ce genre.

Pourtant, maintenant la nouvelle ne semble pas si folle puisqu’il ne serait pas le premier film créé sur la base d’une application pour mobile. D’ailleurs, à différence de Tetris, on imagine un film avec un argument plus solide : un ninja dans la galère qui se voie obligé de couper des milliards des fruits pour une raison quelconque.

De plus, il a déjà été aussi confirmé qu’un film sur le jeu vidéo de Temple Run est déjà en cours de développement.

En bref, il va nous falloir accepter que des choses de folie soient projetées dans les grands écrans dans les temps à venir et que, à tort ou à raison, un film de Fruit Ninja vienne prendre une place au cinéma. On espère juste que les scénaristes feront un travail pas trop décevant. Le fait qu’ils ont déjà travaillé dans une adaptation un peu bizarre, nous rassure.

Le premier teaser de « La Belle et la Bête » avec Emma Watson a déjà été lancé

« La belle et la bête » est ni plus ni moins la nouvelle adaptation d’un classique à la vie réelle que Disney s’est engagé à faire. Il y a quelques mois cette nouvelle s’est faite connaitre et après tout le succès que « Le livre de la jungle » a obtenu au guichet tout indique qu’Emma Watson, ex-star de la saga Harry Potter, dans la peau de Belle va aussi battre de records. Cependant, ce n’est pas jusque-là que les films de Disney arrivent, étant donné que d’autres adaptations au cinéma ont été déjà confirmées.

emma-watson

La maison de notre souris préférée n’a pas encore publié des détails par rapport au film, uniquement l’annonce de la sortie de la bande annonce officielle que l’on est invités à regarder avec l’une des chansons typiques de l’animation « C’est la fête », qu’en anglais s’intitule « Soyez notre invité ». Ce teaser nous permet de voir les premières images du film dont nous pourrons profiter à partir du 17 mars 2017, date de l’avant-première du film aux Etats-Unis.

« La belle et la bête » sera joué par Emma Watson et Dan Stevens (« Downton Abbey », « The Guest »), Belle et Bête respectivement ; c’est eux qui ont été choisis pour s’occuper de raconter l’histoire dont nous avons déjà été témoins en 1991. Luke Evans, quant à lui, s’occupera du rôle de Gaston, tandis que Ian McKellent, Ewan McGregor et Emma Thompson sont certains des acteurs qui donneront une voix aux collègues de Belle dans le château de la bête. La direction est assurée par Bill Condon, responsable aussi des deux derniers chapitres de la saga Twilight : Révélation première partie et deuxième partie.

Il est tendance dans ces temps de profiter des classiques de Disney en chair et en os. Cette société continue à faire des remakes de ses films les plus populaires parce qu’ils savent que cela se vend comme du pain chaud. Ceci a déjà été fait pour « Cendrillon » qui n’a pas été tout à fait raté. « Le livre de la jungle » fut le suivant et a été tout un succès pendant le temps qu’il a été au guichet. La société a tiré profit de cette situation pour nous offrir encore une fois les grands films avec lesquels nombreux d’entre nous ont eu l’opportunité de grandir, pour nous faire voyager à nos années d’enfance et revivre les souvenirs de ces films qui ont su comment toucher nos cœurs.

Après des années de rumeurs, le teaser de « La belle et la bête » a été enfin révélé

Le teaser a été publié sur le site officiel du film de Facebook et dans ce dernier il est possible de regarder une première partie du majestueux palais de la bête et aussi de la rose emblématique qui a marqué l’histoire de ce prince. Ce n’est qu’à la fin du teaser du film que l’on peut voir apparaitre à Emma Watson, jouant ce rôle principal pour lequel elle tombe parfaitement. “Le film a été une partie importante de mon enfance, il est presque surréaliste de pouvoir danser C’est la fête et de chanter Je ne savais pas”, l’actrice a écrit sur ses réseaux sociaux lorsqu’elle a su de sa participation dans le film.

Il faut se rappeler que depuis l’année 2012 il existait déjà la rumeur qu’Emma Watson jouerait le rôle de Belle dans cette nouvelle version de l’histoire, mais ce n’est qu’en janvier de l’année dernière que cette information a été confirmée. Sans doute cette distribution d’acteurs semble plus que capable de pouvoir nous offrir une expérience de souvenirs et sentiments mitigés en mars 2017.

Pathé de Liévin

Présentation du Pathé

Un bâtiment exceptionnel, doté d’une façade de plus de 200 mètres de long et d’un hall d’accueil inondé de lumière de plus de 1300 m², permettant, dans un espace convivial, d’accéder à tous les services proposés par le multiplexe. Ce multiplexe Pathé bâtiment est doté d’un bâtiment d’une façade de plus de 200 mètres de long et d’un hall d’accueil de plus de 1300 m². Il y a un vaste parking gardé de 500 places.

Notre avis sur le Pathé

Le Pathé Liévin propose des espaces chaleureux et conviviaux, situés au cœur du hall, qui incitent à la détente et à la gourmandise : deux espaces ‘Ciné Miam’ pour les amateurs de confiserie ; le Bambous Café pour prendre un verre autour d’une table, en discutant des nouveaux films ; le Wonder Park et ses 30 jeux vidéos pour les mordus de sensations fortes et le restaurant Del Arte pour les amoureux de la cuisine italienne…

Coté programmation, le multiplexe diffuse les dernières sorties en VF. Coté sonorisation et image, Un niveau de confort acceptable et une qualité de projection optimale, en son numérique et sur grands écrans (Jusqu’à 21 mètres de long). Les 15 salles gradinées du Pathé Liévin sont disposées en amphithéâtre.Chaque rangée est séparée par un espace de 1m20. Les fauteuils, disposant d’une assise de 47 cm de large, et sont tous équipés de porte-gobelets.

Pour ceux qui est des tarifs, ils sont assez attractifs. le cinéma Pathé Liévin propose régulièrement des rétrospectives au tarif exceptionnel de 4,50 €

Les plus: Toutes les salles sont climatisées, et accessibles aux personnes à mobilité réduite. Les porte-gobelets sur les sieges. Les entrées de salles, toutes différentes, sont traitées dans le style des bandes dessinées
Les moins: Salles non THX

Pathé Liévin

Gaumont de Valenciennes

Présentation du Gaumont

Ce multiplexe Gaumont est accessible par l’autoroute A2 sortie 21B. Il y a un vaste parking gardé de 1000 places. Le Multiplexe de 16 salles est ouvert depuis Juin 1996 et propose un espace café, glacier, confiserie et un espace spécial jeux vidéo.

Notre avis sur le Gaumont

Parmis ces 16 salles, il y une salle Imax ridefilm dynamique, deux salles « Grand Écran  » de 22.5m et 20m (la 1 et la 8) et 13 salles « GaumontRama » avec des écrans de taille 10m, 12m, 13m et 14m pour un total de 3700 sièges. Les sièges sont en gradin, avec des rangées espacées de plus d’un mètre, les salles sont climatisées et accessibles aux personnes à mobilité réduite. Toutes les salles bénéficient du son Sony Cinéma Stéréo (SDDS / SRD) mais ne sont pas certifiées THX.

Coté programmation, le multiplexe diffuse les dernières sorties en VF et quelques films en VO. Coté sonorisation les salles ne sont malheureusement pas certifiées THX mais bénéficient tout de même d’un son de bonne qualité. La plus grande salle a 552 sièges avec un écran de 22,5m, la salle Imax propose 18 places et la plus petite salle a 132 sièges avec un de écran 10m.

Pour ceux qui est des tarifs, ils sont assez attractifs. Le prix d’un film plein tarif est de 7.60€ (6.00€ pour les étudiants & séniors). Il existe aussi la carte UGC illimitée à 15€/mois, très pratique pour les cinéphiles ne voulant pas se ruiner.

Les plus: La salle Imax ridefim dynamique
Les moins: Salles non THX, tarifs

Gaumont Valenciennes

Page 2 sur 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén