En direct


 

Les événements 2007
Conférence de presse
Ouverture Officielle 2007
Liban mon amour
Les Films de l'Avenir
Christopher Doyle, la couleur des mots
Yasmin Ahmad, Mukhsin, un souvenir d'enfance fait film
Sandrine Bonnaire nous présente Sabine
Pierre Etaix : hommage au "clown timide"
Inoubliable Dominique Sanda
Robin Wright Penn, discrète mais directe
Monsieur Hire présenté par Patrice Leconte
Danielle Arbid, Seule avec la guerre
Waël Noureddine, voyage poétique et cinématographique au bout de l'horreur
Pierre-William Glenn : quand la lumière raconte l'histoire (The Offence)
 

Vive(ment) l'avenir

Jeudi 5 juillet 2007


Salle comble et ambiance détendue pour cette projection des films de l'Avenir. Les réalisateurs sont là, ils sont venus avec des amis : leurs acteurs, techniciens... Pour le public, la projection de ces courts de réalisateurs en devenir est un délice : animation, clip, fictions, documentaires... il y en a pour tous les goûts, les rires fusent, les émotions sont fortes.
A l'issue de la projection, Annarita Zambrano, coordonnatrice des Films de l'Avenir à Paris Cinéma, les convient tous sur scène. Et là, l'évidence saute aux yeux : ce qui rapprochent ces jeunes gens, étudiants pour la plupart, c'est bel et bien cette soif inextinguible de cinéma. Réalisés avec très peu d'argent, beaucoup de débrouille et d'amitié, ces courts métrages sont la preuve que créativité et efficacité ne sont pas des questions de moyens, mais d'envie. Une effervescence de bon aloi pour l'avenir.
Retenez bien leurs noms : Lewis Eizykman, Antoine Roegier, Maxime Guérin, Sandra Da Fonseca, Oifa Ben Achour, Florent Myer, Lolita Chammah, Florentine Grelier et Gregory Marza.

 

 

 

 

  

 

 

 

 



16 15 14 13 12 20 19 18 17 7 6 5 11 10 9 8 1 2 3 4 93 92