Les événements 2007
Conférence de presse
Ouverture Officielle 2007
Liban mon amour
Les Films de l'Avenir
Christopher Doyle, la couleur des mots
Yasmin Ahmad, Mukhsin, un souvenir d'enfance fait film
Sandrine Bonnaire nous présente Sabine
Pierre Etaix : hommage au "clown timide"
Inoubliable Dominique Sanda
Robin Wright Penn, discrète mais directe
Monsieur Hire présenté par Patrice Leconte
Danielle Arbid, Seule avec la guerre
Waël Noureddine, voyage poétique et cinématographique au bout de l'horreur
Pierre-William Glenn : quand la lumière raconte l'histoire (The Offence)
 

Christopher Doyle, la couleur des mots

Samedi 7 juillet 2007



Il ne tient pas en place, virevolte autour de la traductrice, passe sans cesse de l'anglais au français... Christopher Doyle présente son film Away with Words ce samedi. Une rencontre hors du commun avec un trublion génial et survolté, bien difficile à rendre ici avec des mots moins chatoyants que les siens à l'écran.

 

La même capote ?
"Qu'est ce qu'on peut dire d'un hommage, à part que je ne suis pas encore mort ? J'espère que vous allez rester, ce n'est qu'un début ! J'ai fait 50 films en tant que chef op, et on me demandait toujours « pourquoi est ce que tu ne réalises pas le tien ? ». peut-être qu'après vous allez comprendre pourquoi !
Mais en fait je m'en fous franchement de passer à la réalisation, je travaille avec Wong Kar-wai, Gus Van Sant, Zhang Yimou... alors pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ? Et être chef op', pour moi, c'est faire simple. De toutes façons, la réalisation, c'est une autre capote (anglaise) ! Ah bon, on dit "casquette" ?

Une question de confiance
Après avoir vu mon film, quelle est votre première question ? « Pourquoi ? » je parie! ? Avez-vous aimé le voyage ? Je sais que ce n'est pas un film normal, pas le truc classique, bla, bla, avec 3 axes (bullshit !). Et pourtant vous êtes resté, si ce n'est pas une preuve de confiance, ça ! Et si  vous me faites confiance, that's a fucking great honor ! Merci !
Même avec de jeunes réalisateurs, en Inde ou en Roumanie, c'est toujours un très grand honneur de travailler avec eux. J'espère seulement qu'ils savent à quoi s'attendre, sinon ils sont dans la merde !

Si tu ne parles pas de toi, de qui tu parles ?
Question : mais il y a bien une part autobiographique dans ton film ?
Bien sûr, si tu ne parles pas de toi, tu parles de qui ? Il faut bien que ça vienne de là (se montrant lui-même). Comme je ne vis pas comme les autres gens, ces choses que je dois partager avec vous, personne ne peut les dire à ma place ! Si on ne pense pas qu'on a quelque chose à partager, alors on travaille dans l'immobilier, non ?

 

 



16 15 14 13 12 20 19 18 17 7 6 5 11 10 9 8 1 2 3 4 93 92