Peter FondaParis Cinéma 2006 

La Femme des sables


(Suna no Onna)
Hiroshi Teshigahara
1964, Japon


Un homme marche dans le désert à la recherche d’insectes rares. Il est tard ; des villageois lui proposent de passer la nuit chez l’habitant. Son hôte habite une maison dans un fossé creusé par le sable. Une échelle est nécessaire pour y descendre. Une femme l’accueille ; la nuit elle remplit des sacs de sable pour préserver sa maison de l’ensevelissement. Au petit matin, lorsqu’il décide de partir, l‘échelle a disparu. Entre allégorie de la société et symbole de la condition humaine, La Femme des sables s’impose comme un film marquant, une rencontre réussie entre un cinéaste et le Prix Nobel de littérature Kobo Abe. Ce huis clos angoissant est servi par une mise en scène oppressante de l’absurde, où le sable est omniprésent et la sexualité prégnante.



© Carlotta Films


2h04 / 35 mm / noir et blanc
Langue : sous-titré français
Scénario : Kobo Abe, d’après son roman
Interprétation : Eiji Okada, Kyôko Kishida
Production : Kiichi Ichikawa, Tadashi Ono, Toho Films / Teshigahara Productions
Image : Hiroshi Segawa
Son : Keiji Mori
Décors : Totetsu Hirakawa, Masao Yamasaki
Montage : Fusako Shusui
Musique : Toru Takemitsu
Distribution : Carlotta Films
Prix obtenu : Prix Spécial du Jury au Festival de Cannes, 1964.



16 15 14 13 12 20 19 18 17 7 6 5 11 10 9 8 1 2 3 4 93 92